sélima chibout

Sélima Chibout est une ethnologue et cinéaste basée à La Chaux-de-Fonds. Elle étudie d’abord la linguistique et l’ethnologie en licence (Université de Neuchâtel) avant de faire un master en anthropologie, philosophie et éthologie (Université de Paris Nanterre). Elle soutient en 2020 son mémoire dirigé par Emmanuel Grimaud : « Le coma et ses spectres. Anthropologie d’un état-limite du vivant », le fruit d’un terrain de recherche sur le coma et la mesure de la conscience. Durant son parcours universitaire, elle co-réalise « Cadeau du Locle » (2017), une expérience filmique venant déranger l’ordre des interactions sociales au contact d’inconnu.e.s. Court métrage présenté dans plusieurs festivals internationaux dont le German International Ethnographic Film Festival (GIEFF) et au musée d’art contemporain de Rome (MACRo). La même année elle co-réalise « Au premier banc », un court-métrage questionnant, entre croyance religieuse et régime scientifique, le risque de rupture du plus haut barrage-poids du monde, La Grande-Dixence. Le film est projeté lors de l’exposition « RISK » aux musées cantonaux du Valais. C’est dans la même région qu’elle réalise en 2019 « Vieilliérâ », un film sur un groupe de collectionneur amateur du Val d’Hérens, sélectionné à la Media Library de du festival Vision du Réel.  Depuis 2018 elle est membre active de l’AREC en tant que réalisatrice-monteuse. Depuis 2020 elle collabore en tant qu’assistante réalisatrice sur un long-métrage documentaire produit par la société de production Climage et continue ses recherches sur le coma entre Paris et la Suisse.

SELIMA_1.jpg

filmographie

en tant que réalisatrice 

 

2020 Savoir-faire horloger (documentaire,15x3 min) (en production)

2019 Vieillèrâ, (documentaire, 22 min) 

[Sélectionné en 2019 dans la media library de « Vision du Réel » (CH)] 

2017 Au premier banc (documentaire, 12 min)
[Présenté en 2018 dans le cadre de l’exposition «RISK» au musée de la nature, Sion (CH)] 

2017 Cadeaux du Locle, (documentaire, 7 min)
[Sélectionné en 2018 au «German International Ethnographic Film Festival (DE)», « 7th Delhi Shorts International Film Fes- tival (IND)» « Regard Bleu Ethnographic Filmfestival (CH)» Présenté en 2019 au « Museo d’Arte Contemporanea Roma (IT) »] 

2017 Poulet cassoulet cassoulet (fiction, 19 min)
[Film collaboratif écrit et interprété par les jeunes du Service de la Jeunesse de la Chaux-de-Fonds]

2016 Ma thèse en 180 secondes (captation multicam, 14x3 min)

2015 Vivre mon village (journal de bord, 5 min) 

2015 Etre dans la ville (documentaire, 5 min) 

2013 Double mine (journal de bord, 10 min) 

2012 2011. Portrait existentiel (documentaire, 16 min)

 

en tant qu’assistante réalisatrice 

 

2022 Garçonnière – (documentaire, 90 min) (en production)

2016 MUCIVI  – Spitzhorn Studio (journal de bord, 2 min) 

2015 Homériade – Spitzhorn Studio (teaser, 6 min) 

 

en tant qu’assistante caméra 

 

2017 Ma thèse en 180 secondes – Romain Bessire (captation multicam, 8x3 min)
2017 Territoire – Céline Pernet, Baptiste Aubert (captation multicam, 120 min)

En tant qu’assistante monteuse 

2015  Grand Bain PihPoh – Spitzhorn Studio (journal de bord, 4 minutes) 

2015  Immersion Schwarz x Miro – Spitzhorn Studio (journal de bord, 3 minutes)